Historique

La chapelle Saint Maudé date approximativement du XVIIe siècle. Un édifice primitif, qui correspond au transept d’aujourd’hui, aurait tout d’abord existé. Par la suite, la nef fut rajoutée et lui donna l’aspect que nous lui connaissons. L’ensemble menaçant de ruine au début du XXe siècle, on envisagea de transférer le financement de la reconstruction de la chapelle St Mathurin, pour restaurer celle de St Maudé. Celle-ci va servir d’hébergement aux Allemands durant la seconde guerre mondiale et subit, à cette occasion, d’importants dommages mobiliers.

Description architecturale

La chapelle adopte un plan en croix latine, à vaisseau unique, comportant un chevet plat. Quatre piliers portant trois arcs en plein cintre encadrant la croisée du transept, deux d’entre eux marquent l’entrée de la nef et les deux autres le commencement du bras du transept.

Quatre fenêtres permettent l’éclairage intérieur. Le vitrail du chœur, qui comporte deux panneaux tréflés surmontés de trois mouchettes, présente quatre étape de la vie de Saint Maudé, couronnées des armoiries de Ploemeur. La voûte est composée d’une charpente en berceau qui retombe sur des murs en petit appareil.

La façade Ouest se trouve surmontée d’un clocheton dominant une couverture d’ardoises.

La fontaine de St Maudé, datée de 1635, se situe à 300 mètres au sud-est.

Mobilier conservé à l’intérieur de la chapelle

Statue de Saint Pierre, XVIIe siècle

Statue de Sainte Marie Madeleine, XVIIe siècle

Statue de saint Jean, XVIIe siècle

Statue de Saint Nicolas, XVIIe siècle

Statue de Saint Vincent, XVIIe siècle

Statue de Saint Maudé, XVIIIe siècle

Statue de Saint Barthélémy, XVIIIe siècle

Statue de Crucifixion, XVIIIe siècle

Comité de chapelle

Cette dynamique association s’est créé le 20 décembre 1984, sous le nom des « amis de St Maudé ». Le but de cette association était de sauvegarder la chapelle et sa fontaine. Depuis plus de vingt ans, une véritable collaboration avec la municipalité et le conseil général a permis de restaurer la chapelle et son mobilier. La pardon annuel a lieu le lundi de la Pentecôte.

Contact : Jean Paul Le Mélédo : 02 97 83 41 50